Deutsche Bank

De Wikimercial
Aller à : navigation, rechercher

Deutsche Bank, est la plus importante banque allemande. Elle est fondée en 1870 et basée aujourd'hui à Francfort-sur-le-Main. Elle est Modèle:8e en Europe par sa capitalisation en 2011. Banque universelle, ses filiales sont présentes dans plus de 75 pays, les plus importantes étant à Londres, New York et Singapour.

Histoire

Histoire ancienne

La banque a été fondée en 1870 à Berlin pour assister les entreprises allemandes, notamment Siemens, dans leur expansion internationale. Dès 1872, elle ouvre des filiales à Yokohama et Shanghai, au Royaume-Uni en 1873, aux États-Unis en 1880, en Russie en 1881, au Brésil en 1911, en Suisse en 1961, etc. Elle est présente dans plus de 75 pays. Son nom officiel est Deutsche Bank AG, il s'agit donc d'une « Banque allemande » opérant en tant que Aktiengesellschaft, d'où « AG ».

Elle s'est aussi développée par fusions et rachats sur le marché allemand, en particulier durant les années 1914-1929 et 1957, et à l'étranger à partir de 1989, en rachetant par exemple la filiale du Crédit lyonnais en Belgique, et dans la banque commerciale, en rachetant les banques anglaises Morgan Grenfell et américaines Bankers Trust.

Histoire récente

Lourdement affectée par la crise des subprimes, elle parvient à l'automne 2008 à se faire rembourser douze milliards de dollars, que lui devait l'American International Group, à la suite du renflouement de ce dernier par la Réserve fédérale américaine.

Fin 2010, elle finalise la prise de contrôle de la Deutsche Postbank, constituant un groupe comptant au total 24 millions de clients privés ou d'affaires allemands, et devenant de ce fait la plus grosse banque de détail d'Allemagne.

En 2014, la Deutsche Bank se désengage très fortement de ses activités de trading de matières premières en cédant et en fermant un grand nombre de ses filiales dans le domaine, à la suite de l'augmentation de la régulation dans le secteur. En septembre 2014, Citigroup annonce l'acquisition des activités de commerce de métaux de Deutsche Bank pour un montant inconnu, après avoir fait de même en juillet sur les activités de commerces d'électricité aux États-Unis de Deutsche Bank.

En mai 2014, Deutsche Bank annonce une augmentation de capital de 8 milliards d'euros. En avril 2015, elle accepte de plaider coupable et de payer une amende 2,2 milliards de dollars à l'autorité américaine dans le cadre de l'affaire de manipulation du cours du Libor.

En septembre 2015, Deutsche Bank annonce son intention de fermer des activités en Russie, comprenant notamment ses activités de banques d'investissements, qui doivent être rapatriées dans d'autres centres financiers, mais gardant sur place notamment son activité de banque privée. En octobre de la même année, elle annonce une perte de 6,2 milliards de dollars au troisième trimestre 2015, pertes liées à une charge de 5,8 milliards de dollars pour renforcer son capital, à la future cession de la PostBank et à des litiges juridiques. Le même mois, Deutsche Bank annonce la suppression de 9 000 postes, dans un plan de restructuration visant à économiser 3,8 milliards d'euros. En décembre 2015, Deutsche Bank vend sa participation de 20 % dans Hua Xia Bank pour 4 milliards de dollars.

En septembre 2016, les autorités américaines annoncent vouloir infliger à Deutsche Bank une amende de 14 milliards de dollar pour sa responsabilité dans la formation de la crise des subprimeprovoquant un effondrement du titre. En décembre 2016, Deutsche Bank signe un accord avec le ministère de la justice américain pour payer une amende de 7,2 milliards de dollars, au lieu des 14 milliards annoncés.

Toujours en septembre 2016, Deutsche Bank annonce la vente de ses activités dans l'assurance au Royaume-Uni, via sa filiale Abbey Life, pour 1,1 milliard d'euros à Phoenix Group. En novembre 2016, Deutsche Bank annonce la vente de sa participation de 20 % dans Hua Xia Bank, une banque chinoise, pour 3,37 milliards de dollars.